MEDIATION

La médiation suppose la volonté de toutes les personnes en conflit de changer leur façon de communiquer et de rechercher ensemble une solution amiable et durable au litige qu'elles rencontrent, avec l'aide du Médiateur.

----------------------------------

Je suis Avocate et Médiateur  diplômée.
Avocate dans certains litiges qui nécessitent une solution judiciaire,
Médiateur dans d’autres qui relèvent d’une histoire plus personnelle,
et aussi Conseil de mon client qui désire régler son litige par la voie amiable qu'est la médiation.

 

Vous êtes de bonne foi et vous voulez tenter de trouver, par la voie amiable avec votre interlocuteur,  votre solution au litige que vous rencontrez, d'une façon qui vous conviendra à chacun de vous.

Vous voulez éviter qu'un juge vous impose une décision qui sera longue à obtenir et qui  pourra ne pas vous satisfaire,

Vous voulez avant tout être entendu,  compris dans votre situation, dans votre façon d'agir.

 

Le Médiateur prend la responsabilité de créer et de conduire le processus qui va vous accompagner vers une modification de la relation entre vous et votre interlocuteur, vers une compréhension de vos besoins, de ceux de l'autre,  ce qui vous permettra d'avancer et de trouver ensemble une solution au différend qui  s'était installé.

 

La médiation : Le médiateur, la médiatrice

En médiation vous parlez à un tiers extérieur neutre, impartial, indépendant qui est formé aux techniques de la médiation, diplômé : le Médiateur.

C’est lui ou elle qui conduit la médiation dont il ou elle est chargé.
Il ou elle facilite la communication entre vous et  l'autre personne en litige (les autres personnes en litige) dans le but de parvenir à un accord durable entre les personnes en litige : vous pouvez bien entendu (et c'est conseillé) être assisté de votre Avocat.
Le Médiateur met en place le processus structuré qu'est la Médiation.

Il ou elle va ainsi passer de vous à l'autre en reformulant pour chacun ce que l’autre a dit : s'assurant que chacun a bien compris le point de vue de l'autre,   les besoins qu'il a exprimés.
La recherche des besoins de chacun sera explorée.

 

La méthode de la médiation comporte plusieurs étapes mais une seule règle : le respect de l’autre, de la personne de l’autre.
Tout peut être dit en médiation si l’autre est respecté, si chacun peut s’exprimer calmement sans couper la parole de l’autre.

Ce qui est dit en médiation est couvert par la confidentialité et en ne pourra pas être utilisé devant un  juge (sauf raisons impérieuses d’ordre public, de protection de l’intérêt supérieur d’un enfant ou de l’intégrité d’une personne).
La rémunération du médiateur est en principe réglée par parts égales entre les personnes en médiation.

 La médiation : l’accord de médiation

Qu'avez vous à perdre en y recourant?

S’il n’y a pas d’accord : il n’y a pas d’accord et c’est tout.
Vous pourrez alors saisir le Juge de votre litige ou retourner devant le juge si la procédure qui était en cours a été suspendue le temps de la médiation.

Mais s’il y a un accord : même partiel, c’est que l'un et l'autre aurez changé votre point de vue, changé votre façon de voir et de vivre votre litige  qui aura été clarifié, changé votre façon de voir l'autre personne  et l'accord  trouvé sera volontairement accepté, convenant à chacun de vous pour mettre fin au litige, ceci dans un temps très rapide.

 Pour terminer, La loi  donne de plus en plus de place aux modes amiables  appelés  règlement alternatif des différends, ceci  surtout pour favoriser des modalités plus apaisées et plus rapides de règlement des litiges entre les citoyens.
Le juge peut désormais, à tous les stades de la procédure, enjoindre aux parties de rencontrer un médiateur : leur ordonner de rencontrer un Médiateur qui leur donnera les informations nécessaires.
Enfin, certains litiges doivent être obligatoirement précédés d'une tentative de résolution amiable, sous peine d'irrecevabilité de votre demande judiciaire.
Vous y serez confronté un jour ou l’autre.